sd main logo
Menu

Le flair du chien est le moyen le plus efficace pour la détection des punaises de lit

 

ECONOMIE
Une détection canine permet de cibler avec précisions les zones infestées et permet de ne traiter que celles-ci, et du coup limiter le prix du traitement.

EFFICACITÉ

Nos chiens sont précis à 97 % alors qu’une détection visuelle humaine ne l’est qu’à 35 %.

GAIN DE TEMPS

Le chien peut inspecter une habitation de 4 pièces en 10 minutes. Pour un hôtel de 200 chambres, il faut compter 8 heures, là où l’homme a besoin d’une heure par chambre et plus besoin de monter les meubles et les plinthes.

FIABILITÉ

Le chien reste le meilleur outil pour déceler avec précision la présence de punaises de lit.

Pour qui ?

PARTICULIERS

Vous avez un doute sur la présence de punaises de lit chez vous ?

N’attendez pas ! Contactez-nous !

Chaque jour la prolifération peut augmenter.

Nous intervenons rapidement.

 

PROFESSIONNELS

Ne mettez pas la réputation de votre établissement en jeu.  

Il suffit d’un seul client insatisfait pour avoir des répercutions désastreuses.

Le chien est le moyen le plus efficace et le moins coûteux pour examiner tous les pièces et meubles susceptibles d’être infecté par les punaises de lit.

Nous vous délivrons un certificat de non contamination afin de rassurez vos hôtes.

Pour quels lieux :
Hôtels, cinémas, appartement, maison, locations de vacances, bagages, trains, avion, car, taxis, EMS, hôpitaux, cliniques, résidences, bungalows, cottages, etc.  

Vous voyagez ? vous êtes une cible pour les punaises !

 

Le mot du vétérinaire…

L’odorat : Le chien possède un odorat 1000 fois plus puissant que celui de l’homme. 

Ses capacités olfactives sont liées à des particularités anatomiques et physiologiques :

Les cavités nasales du chien sont beaucoup plus grandes que celles de l’homme et possèdent un nombre largement plus élevé de cellules olfactives.

L’odorat diffère selon les races. Ainsi, les races brachycéphales (nez aplati) ont des capacités olfactives diminuées, en raison d’obstacles à la circulation de l’air et un nombre moindre de cellules olfactives.

Les capacités olfactives du chien se distinguent de celles de l’homme par : Un seuil de sensibilité bien plus bas et un pouvoir de distinction des différentes substances au sein d’une même odeur.